Infos pratiques

TEL: 0651549901

E-MAIL:         anatolyvorobioff@gmail.com

ADRESSE:      Bagnères-de-Bigorre

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations ou des demandes spécifiques.

top bar right column

blabla

Tue – Sun 7 AM-10 PM

Image Alt

Témoignage d’auditrice – formation des instructeurs de l’École de Légèreté

Témoignage d’auditrice – formation des instructeurs de l’École de Légèreté

De retour du Stage de Philippe Karl à destination de ses élèves et instructeurs de L’EDL, l’École de Légèreté. C’est en tant qu’auditrice que j’ai assisté à des dizaines d’heures de cours sous la magnifique charpente du manège d’Equizones, l’écurie de Sandra Ciano, qui accueille la formation deux fois par an depuis plusieurs années.
Ici point de théorie sans mise en pratique à cheval, et pas de mystère caché sous l’assiette ni de lapin dans le chapeau ! Le travail des chevaux est méthodique, expliqué clairement, progressif, dans le respect des capacités du cheval. Il n’est pas systématique dans ses actions mais adapté à ce que propose ou refuse le cheval, et avance dans le sens des objectifs à atteindre, en prêtant attention à ne pas confondre la fin et les moyens. On n’agit pas “a priori”, on écoute d’abord !
Les cavaliers ne sont pas là pour briller mais pour patiemment réussir à révéler la beauté singulière de chaque cheval. C’est passionnant pour ceux et celles qui sont dans les tribunes car les résultats sont là, et la variété des chevaux dans leur niveau, leur conformation, leur tempérament, leur locomotion même, permet d’y reconnaître ceux que l’on travaille soi-même et de trouver des pistes concrètes pour solutionner les problèmes que l’on rencontre. Plus qu’une méthode il s’agit là d’un savoir-faire, et d’une intelligence équestre à développer dans la pratique régulière du travail des chevaux. J’entends souvent parler du tact équestre comme d’une qualité innée, mais pour moi il s’éduque. Il faut apprendre le langage d’abord et ensuite devenir habile, voire parfois poète. Il ne suffit pas de savoir dire, mais il faut savoir écouter aussi. Et pour écouter, encore faut-il se taire . La main s’affaire… un peu trop !
Il y a dans ces stages une ambiance chaleureuse et studieuse, beaucoup de respect de la part de Philippe Karl envers les cavaliers, envers les chevaux aussi et une véritable générosité dans son enseignement. Si le vouvoiement est ici d’usage, cela n’empêche en rien la sympathie et la complicité qu’il partage avec ses élèves.. Sans oublier son humour qui nous régale à l’heure du dîner et nous réchauffe dans le froid du manège ! Je ne résiste pas à l’envie de partager quelques phrases soulignées en couleur dans la trentaine de pages de mes notes, comme des petites mises en bouche à savourer. Peut-être certaines ne parleront qu’aux initiées, d’autres vous paraîtront insignifiantes ou de simples évidences… Cela dit, mieux vaut se méfier des évidences car en ne leur prêtant pas d’importance, on oublie de s’en rappeler une fois à cheval !

“Le cheval doit se sentir LIBRE de prendre ses rênes, pas LIBRE dans le vide !”

“La MAIN va du NEZ du cavalier au NEZ du cheval.”

“Les FRISONS on les entend bien galoper ! Ils battent la FARINE !”

“Faites les choses que vous SAVEZ faire !”

“Si un HOMME AVERTI en vaut deux alors un CHEVAL AVERTI en vaut trois !”

“Le meilleur ENRÊNEMENT, Messieurs, Dame c’est ça : (il montre ses deux mains en l’air comme deux marionnettes), quand c’est relié à un cerveau qui a des Idées !”

“Un cheval qui se PLIE à gauche, c’est pas seulement qu’il CÈDE à la rêne gauche, c’est qu’il PREND sa rêne droite !”

“Le CONTACT n’est pas l’APPUI et la LÉGÈRETÉ n’est pas le REFUS du contact.”

“Les CHEVAUX des élèves me DISENT des choses que je COMPRENDS tout de suite…”

“Quand les mains ne BOUGENT PAS, c’est là qu’on ÉCOUTE !”

“Les RÉFLEXES, c’est rarement une bonne chose. Sauf les réflexes ÉTUDIÉS.”

“Un cheval BIEN MIS c’est un cheval prêt à tout, à tout moment. Enfin prêt à tout ce qu’on lui DEMANDE !”

“Il vaut mieux une occasion de SÉPARER les mains que de les RAPPROCHER !”

“Dans le dressage du cheval, il faut être à la fois IDÉALISTE et RÉALISTE !”

“Vous êtes partie comme une goutte d’EAU sur une TOILE CIRÉE !”

“La BRIDE doit servir à améliorer ce que le cheval sait déjà faire en FILET, pas à FORCER l’obtention de quelque-chose !”

“Il ne faut pas se contenter de conditionner le CERVEAU du cheval mais aussi son CORPS.”

“Dans le travail des chevaux, quand l’étape d’APRÈS détériore l’étape d’AVANT c’est mauvais signe. Il est important de revenir en ARRIÈRE.”

PS : Bien sûr tout esprit éclairé sait qu’une citation sortie de son contexte c’est du pain béni pour les esprits malhonnêtes. Aussi je vous invite à poser des questions plutôt que de vous livrer à des interprétations hasardeuses!

Post a Comment